Retour

Pour une intégration sécuritaire des nouveaux travailleurs

Publié le

Au cours de ses premiers mois d’emploi, un travailleur est beaucoup plus à risque de subir une lésion avec perte de temps indemnisée qu’un travailleur plus expérimenté? Le secteur minier québécois, par la nature de ses activités, pose des défis particuliers quant à l’intégration sécuritaire des nouveaux travailleurs.

Inspirés de l’étude Les conditions pour une intégration sécuritaire au métier – Un regard sur le secteur minier québécois, ces deux outils vous aideront à réfléchir sur l’intégration des nouveaux employés au sein de votre entreprise.

Outil de diagnostic

À partir de questions portant sur les objectifs, le processus et les acteurs impliqués dans l’intégration, l’outil vous permettra :

  • de faire le bilan des conditions favorisant l’intégration des nouveaux travailleurs et
  • de cibler des priorités d’action dans une perspective d’amélioration continue.
Exemple de processus d'intégration

Pour rendre plus concret le contenu de l’outil d’autodiagnostic, cet exemple illustre les différentes étapes du processus d’intégration et les rôles tenus par les principaux acteurs.

Extrait de la page : https://www.irsst.qc.ca/integration-travailleurs-mines

Autres nouvelles pouvant vous intéresser