Retour

Les accidents reliés au cadenassage au États-Unis

Publié le

Depuis 2005, 28 travailleurs des mines métalliques et non métalliques aux États-Unis sont morts dans des accidents dans lesquels les sources d’énergie dangereuses n’ont pas été maîtrisées avant que le travail ne commence sur des circuits électriques ou des équipements mécaniques.

Sur les 28 personnes décédées, huit étaient des superviseurs et sept étaient des entrepreneurs. Dix mineurs sont morts quand ils sont entrés en contact avec l’énergie électrique ou ont été brûlés par des arcs électriques; quatre autres sont morts lorsque leur équipement s’est déplacé, ou qu’une autre source énergie emmagasinée a été libérée alors qu’ils travaillaient.

Au cours des prochains mois, la MSHA (Mine Safety and Health Association) soulignera l’importance des procédures de cadenassage efficaces en allouant des ressources supplémentaires sur le renforcement de l’application, de la formation et de la sensibilisation, y compris par des discussions avec les opérateurs. L’organisme américain encourage l’industrie minière à se joindre à eux dans cet effort de santé et de sécurité au travail. MSHA mettra l’accent sur l’importance de la sécurité de telle sorte que tous les mineurs puissent rentrer chez eux à la fin de leur quart de travail.

Voici un lien vers une alerte Verrouillez – Identifiez – Essayez publiée récemment sur le site de la MSHA (Anglais seulement): http://www.msha.gov/Alerts/2016-01-Jan-hazard-alert-loto.pdf.

Pour plus d’informations sur les décès dans les mines attribuables à l’absence du cadenassage et de la maîtrise des sources d’énergie avant de commencer le travail, et des meilleures pratiques pour prévenir de tels accidents, allez à: (Anglais seulement) http://www.msha.gov/Alerts/lockout-fatals2005-2015.pdf.

Vous pouvez utiliser les photos et les descriptions d’accidents pour inciter des discussions sur les accidents et comment les prévenir

Autres nouvelles pouvant vous intéresser

SONDAGE : Pour un magazine qui vous interpelle

Afin de mieux répondre aux besoins des lecteurs du magazine Le Belmine, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et l'Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail (APSM) vous invite à remplir le questionnaire suivant. Votre participation permettra de connaître votre opinion sur le magazine Le Belmine et…

Connaissez-vous le Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie des mines?

Partenaire important de l'APSM, le Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie des mines (CSMO) est une structure de concertation à l’intérieur de laquelle des représentants d’entreprises et d’associations de travailleurs du secteur minier mettent en œuvre des stratégies visant à répondre aux défis communs d'attraction et de développement de la main-d'œuvre ainsi qu'aux enjeux de la gestion des ressources humaines…