Distributeur de GasBadges

Nom de l'entreprise:

Mines Agnico-Eagle Limitée, Division LARONDE

Problématique:

La gestion des détecteurs personnels de gaz (GasBadges) représentait un casse-tête pour le conseiller en hygiène industrielle. Les GasBadges étaient pris par les travailleurs selon leur besoin, mais sans registre, ils n’étaient pas toujours rapportés et parfois abîmés ou perdus.
Au total, plus de 300 détecteurs de gaz personnels sur le site servent au suivi des gaz ambiants, mais aussi pour les mesures en espace clos.
La gestion était compliquée et les coûts de réparation et de remplacement étaient élevés. La disponibilité des instruments était trop variable selon les situations. Le suivi des détecteurs devenait rapidement ardu d’une semaine à l’autre et il était donc difficile de respecter les calibrations requises à leur bon fonctionnement. Il était tout aussi ardu de procéder à l’analyse des résultats si nécessaire.
En équipe, le conseiller s’est donc mis à la recherche d’autres méthodes pour faciliter la gestion des détecteurs.  Une automatisation de la distribution des GasBadges avec l’aide de puces s’est avérée essentielle. Quelques rencontres avec des fabricants et fournisseurs ont été nécessaires afin de sélectionner une méthode raisonnable et viable pour leurs besoins.

Mesures préventives:

Tous les détecteurs, les badges d’identification des travailleurs et entrepreneurs sont dorénavant identifiés à l’aide d’une puce contrôlée par la distributrice automatique. Tous les détecteurs sont automatiquement identifiés au travailleur à l’aide du logiciel créé pour la distributrice. Depuis, il y a une diminution remarquée des pertes et des bris.
Il est maintenant possible de rencontrer un travailleur pour discuter des résultats d’exposition ou pour l’aviser de problèmes récurrents.
La disponibilité des GasBadges est grandement accrue et l’achat d’instrument de remplacement est dorénavant raisonnable. La centralisation des stations de calibration a permis d’ajuster les quantités des cylindres de gaz et de réduire les coûts de fonctionnement.
Lorsque le travailleur a terminé avec le détecteur, il le retourne au dépôt et le logiciel enregistre son retour. Le conseiller n’a donc qu’à vérifier, nettoyer, transférer les données enregistrées durant le quart de travail et, au besoin, calibrer le GasBadge. Ensuite, le GasBadge est remis en service dans la distributrice.
Le logiciel permet de produire des rapports sur les détecteurs et les utilisateurs selon les besoins.   Il permet également d’informer le gestionnaire sur le besoin d’un rappel de formation sur l’utilisation des détecteurs.
Depuis l’ajout de la distributrice, la confiance des travailleurs envers les instruments et le service d’hygiène industriel s’est améliorée.

Reconnaissance:

Le projet a été développé par Julie Bourdages, conseillère en prévention et  François Couture, conseiller en hygiène industrielle, Mines Agnico-Eagle Limitée Division LARONDE

Renseignements supplémentaires:

François Couture, conseiller en hygiène industrielle,  Mines Agnico-Eagle Limitée Division LARONDE