Bras de manutention pour changer les rouleaux de retour

Nom de l'entreprise:

ArcelorMittal Infrastructure Canada (Secteur Port-Manutention)

Problématique:

Faire le remplacement des rouleaux de retour situés sous le convoyeur était une opération difficile et requérait 2 ou parfois 3 travailleurs. Les rouleaux de 100 livres (45 kg) sont situés dans un endroit restreint et devaient être attachés à la structure et tirés en angle à l’aide d’élingues. La méthode de levage variait selon la position du rouleau, car la structure faisait office de point d’ancrage. L’opération pouvait donc nécessiter différents équipements de levage et de protection individuelle par rapport à l’emplacement du rouleau. Sans compter qu’il fallait aussi soulever la courroie avant de pouvoir manœuvrer. Lorsqu’il fallait changer plusieurs rouleaux, la planification et la préparation devenaient rapidement longues et ardues.

Mesures préventives:

Le bras de manutention imaginée par les travailleurs s’attache sur le côté de la structure du convoyeur et devient le point d’ancrage pour le treuil électrique. On élimine le besoin de s’accrocher à la structure ce qui simplifie grandement le travail en éliminant le besoin de nombreux équipements de levage et de protection individuelle. Le bras et le treuil installés, il ne suffit qu’à attacher l’élingue au rouleau afin de le soulever. Plus besoin de soulever la courroie du convoyeur, ni de manipuler la pièce, car tout le travail est fait par le treuil. Les travailleurs sont donc mieux protégés lorsqu’ils manipulent le lourd rouleau.

Reconnaissance:

Le projet a été développé par :

  • Dany Parent, mécanicien
  • Marc Tremblay, mécanicien et Représentant en prévention
  • Roberge Bouffard, soudeur
  • Steeven St-Onge, mécanique industrielle
  • Albert Lafrance, mécanicien
  • Joël Collin, contremaître entretien

Renseignements supplémentaires:

Marc Tremblay, représentant à la prévention, entretien mécanique